Les Ombres, kécécé ?

   Les Ombres est une bande dessinée que Ierothôt et moi-même, Erys donc, sommes en train de créer, petit à petit.

 

   Ierothôt est un jeune homme de presque vingt ans, aux longs cheveux blonds comme une princesse hashtag Raiponce hashtag lol, qui aime les chapeaux et qui porte du vernis bleu sur ses petites mains d’écrivain de talent. Il aime le théâtre aussi. Vraiment fort. C’est son dada, comme dirait Hugo Ball. Alors un jour, il s’est mis dans la tête d’écrire une pièce. Une pièce unique et très particulière. Son nom, « Les Ombres du Théâtre »

   Moi, celle qui se cache derrière cette plume (même si c’est plutôt un clavier d’ordinateur huhuhu), c’est Erys. Jeune femme de presque vingt ans aussi, mais, contrairement à mon partenaire, aux cheveux très bruns et très courts et qui aime le rouge. Nous sommes un peu le Yin et le Yang m’voyez? Moi aussi j’aime le théâtre, mais ce que j’aime, je crois, encore plus, c’est le dessin.
   Un jour, j’ai lu un peu par hasard le premier acte des Ombres de Ierothôt. Et là, ce fut comme une sorte de révélation. La dernière fois que je m’étais autant éclatée en lisant une pièce était lors de ma 27e relecture d’En Attendant Godot de Samuel Beckett. Je tenais quelque chose. J’avais découvert un univers incroyable, une écriture magnifique et une dramaturgie à tout épreuve pour un type de mon âge. Bref, j’étais en quelques sorte tombée amoureuse de cette pièce.
   J’ai eu très envie d’aller plus loin que le simple rang de lectrice de cette pièce et de devenir plus intime avec elle. Comment faire? La jouer? Oui, mais non, ce n’était pas ça que je voulais. Je voulais en faire partie, intérieurement. 
   Et c’est là que j’ai compris : je devais la dessiner.
   Mon dessin, c’est tout ce qui hante mes pensées, mes idées, mes désirs, mes envies. Je voulais dessiner ces personnages,  dessiner cette ambiance, dessiner cette oeuvre. 
J’ai alors demandé à Ierothôt s’il acceptait de devenir le scénariste de mon projet d’adaptation des Ombres en bande-dessinée. Il a dit oui. Alors j’ai commencé à dessiner, et il a retrouvé l’envie de finir sa pièce. 

  

   Les Ombres du Théâtre, c’est un univers étrange et sombre où l’on découvre l’essence même du « personnage ». C’est un monde surréaliste, noir et intellectuel où les protagonistes échangent des discours tantôt absurdes, tantôt spirituels. C’est une réflexion philosophique sur la place et la forme du personnage de théâtre, spectre de l’Homme lui-même. C’est une oeuvre d’art.

 

 

 

2 Réponses à “Les Ombres, kécécé ?”


  • Salut salut c’est le scénariste (#Raiponce #Kaito #Ierothôt (c’est le pseudo que j’utilise pour toutes mes créations d’habitude, je sais pas pourquoi j’y avais pas pensé. Alors à l’avenir vous pourrez m’appeler comme ça ^^))

    Je ne savais pas que ce blog existait ^^ Alors ma surprise fût grande lorsque je le découvrit, tout ça tout ça.

    Bref je viens faire un petit coucou pour déposer mon « Seal of Quality ».
    J’approuve ce blog ! Et les planches aussi (c’est de la Bawl) !

    PS : T’as pas parlé de MARIONNETTE ! (Quand on parle de moi il faut toujours parler de marionnette ^^ Question de principe :) )

    • Il est possible que j’ai un poiiiiil oublié de t’en parler!! xD (mais tu connais la petitesse de mon cerveau, donc ça va.)
      Roi qu’il est chou ce poutit lapereau!! OwO

      PS : parce que dans la version BD y aura pas de marionnette, vil faquin!!

      Dernière publication sur Le Petit Blog Inutile : So long, my friends.

Laisser un Commentaire




Tomentosa |
Jifparrocel17041781 |
Laguerredesclansoeildegeai |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peinturenaivecroate
| Soaddictionforever92
| Talicha57